Femme dominante : une vie sexuelle intense

Vous connaissez les femmes dominantes ? Espiègles, malicieuses et pleines d’imagination, ces partenaires sont ultra-actives sont la couette. Messieurs les hommes : ça vous fait rêver, hein ! Allez, on vous explique un peu plus cet aspect de la sexualité et le profil de la femme dominante.

Femme dominante : nouvelles expériences

Pour ceux dont la vie sexuelle se résume à un acte d’habitude, papa dans maman, 15 minutes top chrono (au mieux !); voici une petite histoire qui devrait vous faire frétiller.

Manon est assistante de direction. Dans la vie, soumise à son quotidien, son patron, ses enfants. Elle met un masque, comme nous tous, pour paraitre bien. Mais voilà qu’à la nuit tombée, elle se transforme en loup-garou…pour le plus grand plaisir de son mari (et des autres). Si vous avez le bonheur d’ouvrir son tiroir secret, vous trouverez les accessoires les plus divers pour attacher les membres de la gente masculine. Et aucun moyen de lui résister. Monsieur se retrouve poignets ligotés pendant de longues minutes tandis que Manon lui susurre de petites phrases qu’elle a répété toute la journée au travail…

La dominatrice : reine du kama-sutra et plus encore

Avec Manon, oubliez le missionnaire. Elle est plus andromaque et amazone. Hyperactive. Vous n’avez pas le temps de vous reposer. Et garde à vous si vous êtes trop pressé…vous serez puni sans aucun doute. La femme dominatrice et dominante n’est pas comme toutes les autres : elle ne vous dit pas qu’elle a mal à la tête le soir au coucher. Sa libido atteint des sommets. C’est tout à fait normal, car elle est joueuse. Elle se révèle dans une sexualité épanouie et brise les carcans de la société. L’homme dominé n’est plus tout à fait à la place qu’on attend de lui, il n’est même plus viril. Et ça, pour la femme dominante, c’est le sumum de l’excitation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *