Ce qu’une mature dominante attend de ses partenaires

Autrefois, l’homme est celui qui est considéré comme le chef de la famille et détient toutes autorités et tous droits sur sa femme. Cette dernière n’a pas d’avis à donner ni de décision à prendre à propos de n’importe quel sujet. Le dernier mot revient à monsieur et ces ordres sont indiscutables. Mais de nos jours les données ont changé. Nous vivons désormais l’ère de la femme émancipée. L’égalité entre les deux sexes dans le couple est de plus en plus chantée partout. Elles sont appelées les femmes dominantes ou encore les femmes alphas. La question qui se pose donc est de savoir comment vivre avec une femme du genre sans faire voler en éclat sa vie de couple.

Qu’est ce qu’une femme dominante ?

Quand on parle de femme dominante, il ne s’agit pas d’une force physique qu’elle possède de plus que l’homme. C’est plutôt une question de caractère qui la rend forte et résistible aux épreuves de la vie. Avec le temps, elle a appris qu’elle n’est pas le sexe faible comme les hommes le prétendent. Elle se croit capable d’atteindre des buts que seuls les hommes pensent réaliser. Sa forte personnalité ne souffre d’aucune ambiguïté vis-à-vis des défis qui s’imposent à elle. Elle fait confiance à son intellectualisme, sa beauté physique sans oublier son charme naturel qu’elle compte utiliser comme atout pour arriver à ses fins. La femme alpha est celle qui tient avant tout à garder son autonomie et à ne pas dépendre de son homme dans tous les domaines de sa vie.

Ainsi donc, tout homme qui souhaiterait vivre sa vie amoureuse avec elle, doit répondre à un certain nombre de critères, les uns aussi importants que les autres.

Quels sont les caractéristiques que la femme dominante recherche chez l’homme ?

Premièrement, il ne doit pas prendre les propos de sa femme au premier degré.

La femme en général est reconnue comme un être qui parle beaucoup et qui a du mal à retenir sa langue quand il le faut. L’homme doit comprendre qu’elle est du genre provocatrice et que ses propos ne sont pas forcément pavées de mauvaises intentions. Si l’homme peut être aussi provocateur, cela ne ferait que pimenter leur couple. Mais attention à ne pas franchir le Rubicon.

Deuxièmement, l’homme doit aimer relever les chalenges avec sa femme.

Puisqu’elle-même est une femme courageuse, elle ne tolèrerait pas que son homme soit un peureux encore moins un poltron qui fuit tout le temps les défît. Au contraire il doit être celui qui donne des coups de pouces à son épouse pour l’amener à se surpasser. C’est ce qui fait la joie de la femme.

Troisièmement, il doit savoir-faire confiance à sa femme, comprendre que malgré son autorité affichée, elle sait mettre chaque chose à sa place, pour ne pas dire chaque personne à sa place.

Au boulot, son chef reste son chef. Son collègue de service reste son partenaire de travail. Par ailleurs, si elle est une femme d’affaires, elle connait les limites qu’elle ne doit pas dépasser pendant qu’elle fait des compromis. Elle ne mélange pas les serviettes et les torchons. Pour cela, monsieur a le devoir de lui faire confiance totalement et ne pas avoir le moindre doute.

Quatrièmement,  l’homme idéal pour cette femme exigeante est celui qui ne lui retire pas son autonomie encore moins son indépendance dans tous les sens du thème.

Que cela soit financièrement ou socialement, la femme dominante n’accepte jamais vivre au crochet de son homme. Ce dernier doit comprendre qu’elle a des ambitions personnelles à réaliser et doit le soutenir dans se sens.

Cinquièmement, il ne peut se permettre de divulguer au dehors toutes les confidences qui lui ont été faites par sa femme.

La confiance mutuelle doit être de mise et c’est cela qui renforcera leur couple.

Sixièmement, monsieur ne doit pas oublier que madame est faite de chaire et que malgré tout, certains évènements difficiles peuvent survenir dans sa vie tant professionnelle que privée sans qu’elle ne puisse faire quelque chose.

C’est à ce moment-là qu’elle aura beaucoup besoin de vous pour lui remonter le moral et la consoler.

Septièmement, il est l’homme qui sait se remettre en cause quand il le faut. Il doit garder à l’esprit que tout homme est faillible.

L’erreur est humaine dit-on. Alors s’il arrive que ce dernier en fasse une, il ne doit pas hésiter un seul moment à le reconnaitre et à repartir sur de nouvelles bases avec sa femme.

Huitièmement, ce n’est pas parce que la femme a un niveau d’étude élevée qu’elle se croirait au-dessus de tout.

On ne finit jamais d’apprendre dit-on. C’est pourquoi cet homme ne doit pas hésiter à lui remonter les bretelles quand elle déconne. Il doit avoir le courage de lui dire les quatre vérités et la ramener à l’ordre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *